le Clan de l’Ours Médecine

 

Cette légende provient du peuple Iroquois, d’une tribu Oneida, près du lac Ontario.

clan-de-lours-medecine

Il était une fois, un vieil homme malade, couvert de plaies, qui entra dans un Village indien où sur chaque wigwam (habitation en algonquin, hutte ronde en écorce) les habitants avaient placé le signe de leur clan. Par exemple, le membre du clan du Castor avait une peau de castor, et celui du cerf avait une peau de cerf pendu près de la porte.

Le vieil homme alla de porte en porte pour demander nourriture et asile. Cependant, à chaque wigwam il fut mal accueilli à cause de son apparence et tous eurent peur de le laisser à proximité de chez eux. Les membres du clan Loup, Tortue, et Heron lui dirent tous de s’en aller. Le clan des Cerfs, Celui de la bécassine des marais, et les autres firent de même.

Alors qu’il était prêt à abandonner, il passa devant la hutte d’une vieille femme du clan de l’Ours.  C’était une vieille femme avec beaucoup de bienveillance et elle lui proposa de rentrer chez elle et lui prépara un lit de peaux pour qu’il puisse s’allonger.

La femme s’enquit alors à propos de la santé de l’homme et il lui demanda d’aller en forêt et de cueillir certaines herbes, écorces et baies. La femme partit dans la forêt et rassembla tout ce que l’homme a demandé. Elle prépara une potion selon les instructions du vieil homme et après l’avoir bu, celui recouvrit la santé miraculeusement.

Cependant, l’homme eu soudainement une autre maladie. La vielle femme partit de nouveau dans les bois et les champs pour ramener toutes les herbes, et autres ingrédients demandés par le vieil homme. Elle continua de cette manière pendant des jours, jusqu’à ce que l’homme lui ait montré les remèdes à tous les maux de l’humanité et que la femme du Clan de l’Ours ait appris tous les traitements et la manière de les préparer.

La dernière instruction du vieil homme était de faire pousser un Tsuga ( conifère canadien) devant son tipi. La femme fut étonnée de voir à quelle vitesse l’arbre se mit à grandir. Il était bien au-dessus tous les autres arbres dans le village. Cet arbre pouvait être vu de loin et identifiait son wigwam comme un lieu de guérison. Le vieil homme se changa soudain en un homme beaucoup plus jeune et fort. Il révéla alors à la vieille femme qu’il était le Grand Esprit – Waka Tanka et qu’il était venu pour trouver un récepteur digne des pouvoirs de la médecine.

En étant la seule à offrir nourriture et abri, la Femme du Clan de l’Ours reçut le don de guérison, et le Clan de l’Ours est depuis cet instant le Gardien de la médecine. le Clan de l’Ours a la priorité sur tous les autres clans au pouvoir, parce qu’ils sont dit avoir de la compassion pour la vie humaine.

L’ Ours nous enseigne force et de douceur. Il nous rappelle de ne pas utiliser notre force vers un autre, à moins qu’il n’y est pas d’autre choix. C’est loin plus facile de frapper sur quelqu’un, que de contrôler notre humeur. Un homme fort n’utilisera pas sa force pour intimider les autres, il la réservera pour la mettre à leur service.

h82p61w-product-productfront-1000x1000cropped

The Bear Medicine Clan de The Great Spirit Wakan Tanka – texte original en anglais – https://www.facebook.com/ektaetuwa

 

écrit en écoutant Medicine par Rsing Appalachia