Étoiles de Sagesse

1

Que la Vie nous ait mis entre les mains Socrate, Lao Tseu, La Bible, Krishnamurti ou Michael Brown ou que nous ne sachions pas lire mais appris auprès d’un ancien au fin fond de la Sierra Colombienne…

Que l’on préfère passer son temps devant Men in Black, lire Terry Goodking ou écouter Metallica…

Que nous ayons étudié les sciences, les arts, la philosophie ou que nous ayons poussé l’étude du corps via le yoga, les arts-martiaux ou la danse…

Que nous soyons nés à New York, à Katmandou ou à Terre-Neuve …

La Connaissance prends mille formes, mille visages, qu’elle soit considérée comme « sérieuse » et « prouvée » ou au travers d’un livre de fiction, des paroles d’une chanson … Elle est là pour qui sait la voir, mais le jeu de pistes est subtil, propre à chacun et les informations, très fragmentées. Ainsi, dans les textes qui suivent, ai-je trouvé des trésors qui ne seront pour certains que verbiages inutiles. Dans cette différence se situe l’enseignement remarquable de l’unicité et la complémentarité de chacun de nous et encore une fois, nous faisons face à l’infini.

Pourquoi une telle fragmentation ? Au jour d’aujourd’hui, je dirais que la connaissance nous ressemble et nous retrouvons là l’axiome le plus célèbre d’Hermès Trismégiste, « ce qui est en haut est comme ce qui est en bas ». Nous sommes en fait des catalyseurs de la Connaissance et l’Alchimie se fait en nous, par ce travail de fourmi : retisser les fils trouvés ça et là pour obtenir notre propre fil de Soi. Hors de nous, elle n’est qu’un peu d’encre sur un bout de papier, quelques phrases sur un écran ou une comptine qui se perd dans le vent. Nous sommes l’eau et le soleil qui font germer la graine et sans qui la Vie ne saurait prendre forme.

L’observation du Monde que nous parcourons et le comportement de l’humanité prise dans son ensemble nous aide à comprendre l’absolue nécessité, par rapport à notre état de conscience, que la Connaissance soit fragmentée. L’effort à fournir est le garant de la qualité de l’élève; il est le filtre que la Vie a mis en place ici pour s’assurer que chaque chose est à sa place et utilisée à bon escient.

Pourquoi alors partager ce travail de fourmi, me direz-vous ? Laissons chacun faire ce qu’il a faire et occupons-nous de notre propre chemin.

Ma réponse (et ce n’est valable que pour moi, j’en suis conscient, une vérité toute relative) est que seul nous ne sommes rien, que l’évolution est possible dans l’interaction et que je ne peux évoluer qu’en permettant à d’autres de faire de même. Se mettre au service d’autrui est une école évolutive. Grandir au fond de sa caverne sans partage se transforme vite en prison dorée et l’évolution devient involution. L’individualisme, l’unique service à soi qui domine ce monde en est une preuve flagrante. Grandir pour soi  est en soi-même fragmentation au lieu d’intégration, une voie sans issue qui ne peux que tourner sur elle-même.

 

Il est troublant au premier abord de voir comment d’un continent à l’autre, d’une époque à l’autre, d’une méthode ou d’un enseignement à l’autre, tout nous ramène aux mêmes points essentiels.

La Sagesse peut être vue comme un cercle, à l’image du premier anneau de pouvoir des Toltèques, où chaque apprentissage change notre vision et donne une lumière différente sur ce qui a déjà été perçu … : « Connais-Toi, Toi-Même » , adapté à chaque époque, à chaque peuple…

Vous êtes comme un terreau fertile, vous avez juste à trouver les graines qui vous correspondent et vous montre les portes à franchir… mais aucune d’elles ne vous fera franchir le seuil, vous seuls avez ce pouvoir.

verite

 

Il est essentiel d’exercer son discernement et d’éviter les pièges de faire valider par d’autres la Connaissance sans l’avoir expérimentée, éprouvée autant qu’il nous en possible, comme cela sera décrit dans le deuxième monde, Étincelles de l’Esprit. Le meilleur exemple qui me vient à l’esprit est le discours du chef Seattle et son histoire. (voir dans la section « sagesses amérindiennes« ).

 

Vous trouverez ci-dessous quelques graines qui ont aidé sur mon chemin de Connaissance, toutes sont valables et cette compilation essaie juste de montrer comment tout ceci se rejoint.

Krishnamurti

Les Toltèques*

Sagesses Amérindiennes

Hermès Trismégiste et l’Alchimie*

Socrate et Platon

Taoïsme*

Ouspensky et Gudjieff*

Les Religions du Livre*

De nouveaux outils de transmission*

 

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *