L’Entre-Mondes

e9dbe3c7

Rome ne s’est pas construite en un jour dit-on …. Ce (ceux) que nous sommes, instant après instant, ne déroge(nt) pas à la maxime. Résultat vivant et dynamique de notre bagage de départ et de tout ce que nous avons vécu (voir à ce sujet ADN et Épigénétique dans les définitions), que l’on s’en souvienne ou pas, qu’on l’accepte ou pas. Ce qui dès le préambule pose la question du libre-arbitre sur laquelle je reviendrai en temps et heure.

En essayant de mon mieux de récapituler ce qui m’a amené à construire ce partage, j’y ai vu la trace d’un chemin, d’un fil de Soi comme dirait la personne qui m’a initié à l’art du Qi Gong. L’ordre proposé ici n’est que ce fil de Soi que je parcours. Bien évidemment, d’autres chemins, d’autres ordres existent et sont tout aussi valables et propres à ce que chacun est.

De la même manière, nulle prétention à établir une quelconque Vérité. J’ai gardé des dons reçus dans mon Enfance, cette phrase : « La Vérité est un pays sans chemin ». Elle m’accompagne encore aujourd’hui au quotidien et est une aide précieuse pour exercer mon discernement et tenter au mieux d’éviter de cristalliser la Connaissance en un dogme figé pour l’Éternité. Je vous invite à lire en préambule, ce texte : « Le Doute et la Foi » ; il exprime comment la graine que représente cette phrase a germé au fil du temps…

La Connaissance ne se dévoile pas facilement mais elle est comme l’eau, elle se faufile, jamais là où on l’attend, et trouve toujours le chemin en chacun de nous afin de nous permettre d’écrire notre Légende Personnelle. Parfois les chemins sont bien tortueux mais par l’exercice de l’Attention, la Vie devient intransigeante pour nous montrer, sans fard, les apprentissages non réalisés afin que l’on puisse les transcender ou plutôt les intégrer et poursuivre notre Route.

Libre à nous de tenter le pari de la Conscience ou de rester téléguidés au travers du sommeil d’une existence où tout arrive comme le fruit du « hasard »… rien ne nous dit que ces deux options ne mènent pas finalement au même endroit, il s’agit juste de choisir la qualité de notre voyage.

Esprit – Corps – Âme , autant de mondes à parcourir sur le chemin du retour à nous-même. Alors pourquoi quatre Mondes et pas trois en comme le suggère la loi de trois énoncée par Gudjieff ou sous une autre forme par la sainte trinité biblique ?

En fait, j’ai choisi de récapituler le chemin comme il a été parcouru et de scinder le Monde de l’Esprit en deux parties : extérieure (sagesses reçues qui sont informations, l’argile brute du potier) et intérieure ( réflexions et découvertes qui sont expériences, le résultat du travail du potier).

Savoir, Compréhension, Connaissance, autant d’étapes, d’étages à franchir sur le chemin de la Vie…

e9dbe3c7

Liens vers les différentes parties :

Définitions de termes clés

Étoiles de Sagesse – Premier Monde

Étincelles de l’Esprit – Deuxième Monde

Co-Naissance du Corps – Troisième Monde

L’Âme agit – Quatrième Monde (non encore rédigé – expérience en cours)

La Plume de l’Entre-Mondes, Journal

 


   écrit en écoutant Internal Flight – Estas Tonné

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *